03 44 85 84 81

03 65 98 05 07

03 44 85 84 81
 
 

03 65 98 05 07

 

Le syndrome de la tête plate

Ostéopathie

Syndrome de la "tête plate": "Si l'enfant a moins de 6 mois, c'est rattrapable"

 

Les ostéopathes sont de plus en plus confrontés au syndrome de la "tête plate" chez leurs patients en bas âge. Une spécialiste prodigue à L'Express quelques conseils.

 

Quelques jours, voire quelques semaines après leur naissance, les bébés présentent de plus en plus souvent un aplatissement de la tête. La raison? Les recommandations des professionnels de santé de coucher l'enfant sur le dos, pour éviter une mort subite du nourrisson. 

 

Lire l'article sur le site de l'express 

 

La recrudescence de cette plagiocéphalie, ou "syndrome de la tête plate", qui toucherait un bébé sur cinq, interpelle aujourd'hui des associations de défense des parents. Certaines d'entre elles ont saisi la Haute Autorité de santé lundi, afin qu'elle développe une meilleure prévention auprès des parents. 

 

La situation est en effet alarmante. Dans le cabinet de Sabrina Alloul, ostéopathe et posturopate à Paris et à Bondy, 70% des enfants viennent la voir pour un problème de "tête plate". La professionnelle explique à L'Express comment y remédier.  

Il est utile de rappeler aux parents désireux d'avoir recours à l'ostéopathie pour leur enfant, de consulter au préalable un médecin, pour qu'il atteste de l'absence de contre-indications médicales.  

 

Quelles conséquences ce syndrome peut-il avoir sur le corps? 

 

Sabrina Alloul: C'est une catastrophe pour le positionnement du corps. La plagiocéphalie n'est pas une maladie en soit, mais elle peut perturber beaucoup de capteurs du corps liés à sa posture, comme le développement de la colonne vertébrale, les yeux, ou la mâchoire. Elle est souvent la responsable de scolioses qui peuvent s'accompagner, par conséquent, d'une jambe plus courte.  

 

Elle peut toucher un seul côté de la tête, dans ce cas, cela déforme le crâne de l'enfant et fait sortir de front de l'autre côté. Le bébé peut alors développer des problèmes de symétrie, que son corps tentera de compenser. Il arrive aussi que le syndrome touche les deux côtés du crâne et l'enfant présente une tête en forme de ballon de rugby.  

 

Mais cette "tête plate" n'a pas uniquement des conséquences sur les enfants: pas plus tard qu'aujourd'hui, j'ai reçu un patient de 35 ans qui avait un défaut dans la fermeture de sa mâchoire. Quand je l'ai vu de profil, j'ai tout de suite remarqué qu'il avait la tête plate. D'autres raisons peuvent faire qu'il a développé ce problème à la mâchoire, mais c'est aussi une des conséquences de la plagiocéphalie.  

 

Comment les parents doivent-ils agir lorsqu'ils remarquent que leur enfant présente une tête aplatie? 

 

Il faut réagir vite, les sages-femmes le savent et m'envoient de plus en plus de parents. Il faut s'avoir que ce syndrome peut aussi se développer dans le ventre de la mère, lorsque le nourrisson est mal positionné. 

 

Si l'enfant a moins de six mois lorsqu'il va voir un ostéopathe, c'est rattrapable, s'il est plus âgé, c'est compliqué. On peut aider à atténuer le phénomène, mais on ne récupérera pas un crâne normal, car les sutures, c'est-à-dire les articulations entre les os du crâne, jusqu'ici malléables, se referment progressivement et on ne peut plus bouger les os.  

 

Si je vois au bout de trois séances que rien ne fonctionne, je redirige alors les parents vers un pédiatre, qui peut prescrire le port d'un casque à leur enfant. Mais cette mesure n'est pas toujours bien perçue par les patients.  

 

Comment procédez-vous avec l'enfant? 

 

Je le manipule des pieds à la tête. Il faut tout vérifier dans son corps et tout reprendre. On touche les intestins, le torse, la colonne vertébrale... Souvent, les bébés sont agités et pleurent, car ils ont une réelle gêne sur laquelle on met le doigt, qui s'accompagne parfois de coliques et de régurgitations. Puis, ils se relâchent progressivement.  

 

Le nombre de séances nécessaires dépend de l'évolution et à quel âge on nous ramène l'enfant. J'ai vu des mères qui consultaient à mon cabinet alors qu'elles étaient enceintes et qui, tout de suite après leur accouchement sont venues me voir. Il n'a fallu qu'une à deux séances pour estomper la plagiocéphalie.  

 

Vos séances sont-elles remboursées? 

 

La Sécurité sociale ne rembourse pas les séances d'ostéopathie, mais certaines mutuelles si, cela dépend du contrat passé avec le patient.  

 

Que conseillez-vous aux parents pour prévenir ce syndrome?  

 

D'abord, il ne faut surtout pas nier que l'enfant doit être couché sur le dos pour dormir. Mais quand l'enfant est réveillé, je préconise à ses parents de le mettre sur le ventre, ou sur le côté et de le changer régulièrement sa position. Mais j'insiste, ce conseil n'est valable que quand un parent se trouve à proximité du bébé. 


Lire l'article sur le site de l'express


Articles similaires

Contact

Cabinet de Pierrefonds

5 rue du Bourg
60350 Pierrefonds

Les Lundi et Mardi et du Jeudi au Samedi de 8h à 20h

Cabinet de Senlis

centre ORIENTéA
21 avenue Eugène Gazeau
60300 Senlis

Le Mercredi de 8h30 à 19h30

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Osteo2ls

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.