Senlis

03 65 98 05 07

Pierrefonds

03 44 85 84 81

Hic & Nunc
By Anne Baczyk Gossot
Pierrefonds & Senlis

Senlis

03 65 98 05 07

 

Pierrefonds

03 44 85 84 81

 
 
 
Hic & Nunc
By Anne Baczyk Gossot
Pierrefonds & Senlis

LE SAVIEZ-VOUS ?

Entre 2 & 3 ans,
quand votre enfant a toutes ses dents de lait,

il est temps de se séparer de la tétine !

Troubles oro-myofonctionnels précoces

Bon à savoir

 Les changements alimentaires, la pollution de l'air et la mastication molle ne permettent plus

une croissance normale du visage de nos enfants. Cela a des conséquences sur leur santé,

le développement de leurs mâchoires, leur concentration et perturbe leur sommeil. 

Les troubles oro-myofonctionnels : TOM

Ensemble ! développons des prises en charges précoces

Et si on avait le pouvoir de leur changer la vie ?

Une prise en charge pluridisciplinaire

" L' orthodontie ne consiste pas seulement à réaligner les dents pour des questions esthétiques. Il y a là de gros enjeux encore trop méconnus de santé physiques et psychologiques. Eviter à un enfant de subir des remarques désagréables voire du harcèlement, c'est déjà crucial, mais les recherches actuelles nous éclairent sur des liens méconnus entre des symptômes très divers.

Le sommeil, l'alimentation, le langage, la scolarité, la socialisation, le manque de régulation émotionnelle sont souvent traités comme des problèmes distincts, et les enfants sont dirigés vers autant de professionnels. Et si une même cause pouvait lier allaitement difficile, réveils fréquents du bambin, intolérance à la frustration, crises de rage et difficulté scolaires du plus grand? Et si on pouvait agir tôt pour qu'un enfant puisse   développement optimal ? Stress, manque de sommeil, crises et difficultés mettent les parents à rude épreuve. La malocclusion affecte non seulement un enfant, mais retentit sur toute sa famille. un dépistage précoce peut changer la vie d'un enfant, de ses parents et de ses frères et soeurs.

La malocclusion est une maladie de civilisation, la prévention est donc essentielle ! "

Isabelle Filiozat, congrès SFOP 2021

Aux dires de son entourage, c’est un petit garçon qui va très bien. Mais sous les apparences, quelque chose ne tourne pas rond…

REGARGEZ  SA VIDEO

© K.Tomsova

Les manifestations fréquentes d'un TOM

Pour devenir un bel adulte, robuste et apaisé, il va falloir lui donner un coup de pouce.

Tous ensemble, nous allons l’aider à déceler ce qui ne va pas et l’accompagner vers une vie heureuse !
 

Malocclusion, ronflement, bruxisme, mastication bruyante, bouche ouverte au repos, déglutition atypique, zozotement…

Voici les plus fréquentes manifestations d’un Trouble Orofacial Myofonctionnel (TOM), qui se caractérise par un dysfonctionnement des lèvres, de la mâchoire, de la langue et de l’oropharynx. À défaut d’un dépistage et d’une intervention précoces, il en résultera une malocclusion et un développement crânio-facial sous-optimal.
 

Mon enfant est il concerné ?

Persistance du pouce ou de la tétine

Si la tétine a prouvé son efficacité, notamment en réduisant le nombre de morts subites du nourrisson, il faut impérativement la supprimer dès 1 an. Même si elle est souvent magique pour faire cesser les pleurs et apaiser bébé… une fois la première bougie soufflée, il faut ôter la tétine de la bouche de l’enfant le plus possible.

Comme sucer son pouce, le recours à la tétine est très souvent désigné comme le pire ennemi des dents bien alignées et des fonctions du visage équilibrées.

Déformation dentaire

Les parents ont généralement une bonne intuition du développement normal de la mâchoire de leur enfant. Ils diagnostiquent spontanément la plupart des dysmorphoses comme les béances, les classes 2 et 3 (mâchoire du bas est trop avancée ou trop reculée).

 

Seule exception : la supraclusie, i.e. les dents du haut recouvrent les dents du bas, ce qui, malgré un alignement dentaire satisfaisant, peut entraîner des troubles fonctionnels importants.

Effet parasite de la langue

La mauvaise position linguale la plus courante se caractérise par une position basse de la langue au repos, et une interposition entre les dents lors de la déglutition accompagnée d’une contraction des muscles des joues et du menton.

En effet, cette langue qui construit les sons, construit également une voûte large du palais, nécessaire pour avoir la place d’accueillir toutes les dents, ainsi que pour bien respirer.
Afin d’imager le propos, considérez la voute du palais comme le « toit » de la bouche et le « plancher » du nez. Vous visualiserez alors assez simplement que sa taille détermine la forme de la mâchoire et la capacité des fosses nasales.

Respiration buccale

Une respiration nasale exclusive est cruciale pour le développement normal d’un enfant. La respiration buccale a des effets néfastes sur la santé, elle est associée à des maladies infectieuses plus fréquentes, des troubles respiratoires du sommeil (apnées, ronflements), une mauvaise hygiène dentaire…

Une respiration buccale pendant le sommeil diminue l’apport d’oxygène dans le sang ainsi dans le cerveau. Une mauvaise oxygénation du cerveau surtout dans les premières années de vie peut avoir des conséquences neuro-cognitives (Trouble de Déficit de l’Attention/Hyperactivité, échec scolaire).

Laisser un enfant respirer par la bouche c’est comme lui demander de manger par son nez.

Fatigue

La fatigue de l’enfant en journée est la partie visible d’un iceberg qui cache un manque d’oxygénation pouvant conduire au naufrage.

Le cerveau mal oxygéné ne peut jouer pleinement son rôle, le sommeil est perturbé et pas suffisamment réparateur. Cela fragilise à long terme la santé de l’enfant et risque de provoquer des apnées du sommeil toujours plus précoces. 

Le contexte actuel

Selon la Fédération Française d'Orthodontie, 1 enfant sur 2 a besoin d'un traitement orthodontique en Europe c'est un chiffre qui doit alerter !

Les préoccupations vont bien au-delà des défauts esthétiques : un TOM non résolu peut entraîner de sérieux problèmes médicaux et dentaires menaçant la qualité et la durée de vie d'une personne, comme un TROUBLE RESPIRATOIRE OBSTRUCTIF DU SOMMEIL (TROS), qui se manifeste le plus souvent par le Syndrome d'Apnée du Sommeil( SAOS).

La nuit tout se dit

 
Une quantité suffisante ET une bonne qualité de sommeil sont indispensables au développement normal de l’enfant.
Les connaître vous permettra d’identifier les signes avant-coureurs ou déjà présents d’un TROS.
Le ronflement est précurseur du SAOS.

 

13 % des enfants ronflent

1,5% à 5% souffrent de SAOS

95% des enfants avec SAOS ne sont pas diagnostiqués

 

Les impacts d’un TROS non soigné sur la santé des enfants sont graves, avec des conséquences neurocognitives

(TDAH, échec scolaire), cardiovasculaires (hypertension) et métaboliques (obésité, retard de croissance

Les causes d’un TOM

Voici les principaux facteurs générateurs de TOM :

  • les allergies,
  • une hypertrophie des végétations et/ou amygdales,
  • le frein lingual trop court,
  • des habitudes nocives, comme la succion excessive et prolongée d’une tétine, d’un biberon ou du pouce,
  • une mastication insuffisante.

Un avenir heureux avec
la thérapie orofaciale myofonctionnelle

Prévention, dépistage et thérapie

Un dépistage et une thérapie précoces vous permettront d’éliminer les habitudes nocives et de rétablir :

  • la posture correcte de la bouche au repos (langue au palais, dents sans contact, lèvres fermées souplement),
  • une respiration nasale exclusive,
  • une bonne mastication,
  • une déglutition normale,
  • une bonne posture corporelle

Les actes de prévention- d'interception

  • Supprimer les parafonctions, biberon et tétine
  • apprendre à se moucher
  • alimentation solide, variée et équilibrée
  • Bouger- mouvements c'est la vie
    • général - sport
    • PLACE DE L'OSTEOPATHIE

Identifier et agir… tôt

Il est crucial d’apprendre à repérer au plus tôt les premiers signes d’une dysfonction car ils passent souvent inaperçus. Il faut pour cela d’abord connaître la bonne fonction.

Plus la prise en charge sera précoce, plus le développement crânio-facial sera optimal, plus les traitements orthodontiques longs et contraignants pourront être évités ou diminués par la suite.

Un beau bébé est censé devenir un bel adulte ! Donnons à nos enfants toutes les chances de se développer normalement.

Qui consulter ?

Tous les spécialistes qui peuvent aider à normaliser ces 3 fonctions (mastication, respiration, déglutition) et à détecter des problèmes de développement ainsi que leurs conséquences sont essentiels pour que le traitement orthodontique pédiatrique se déroule correctement.

Les orthodontistes pratiquant les traitements précoces ou pédodontistes pratiquant l’orthodontie traitent les déformations, mais les ORL et Thérapeutes Myofonctionnels (Kinésithérapeutes, Ostéopathes et Orthophonistes-Logopèdes) jouent également un rôle majeur dans la normalisation des fonctions.

De plus, les pédiatres, allergologues, dentistes pédiatriques, psychologues pour enfants, nutritionnistes et spécialistes du sommeil peuvent être consultés pour un traitement complet.

Dysfonction orofaciale comme cause d'une malocclusion

© K.Tomsova

La prévention le plus tôt possible!
Une prise en charge pluridisciplinaire
Rôle primordial de l'ostéopathie, posturologie
et l'intégration des réflexes archaïques

Tout est lié !

Pour en savoir plus

Sources

https://orthodontiepediatrique.fr/
https://lapreventiondetom.fr/

Congrès SFOP 2021

 

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Osteo2ls

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.