Anne Baczyk-Gossot
Votre ostéopathe à Pierrefonds et à Senlis, à l'écoute dans une pratique tout en douceur de l'ostéopathie.
Anne Baczyk-Gossot
Votre ostéopathe à Pierrefonds et à Senlis, à l'écoute dans une pratique tout en douceur de l'ostéopathie.

L'ostéopathie à Pierrefonds et à Senlis, pour quoi ?

L'ostéopathie,
une thérapie originale et naturelle

L’ostéopathie est un système thérapeutique basé avant tout sur une connaissance précise de l’anatomie humaine.
“L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les restrictions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé”. (Référentiel Métier Ostéopathe®)

L'ostéopathe  n'utilise que ses mains.

A mon sens, l’ostéopathie est un art subtil, exigeant et difficile à maîtriser, c’est pourquoi un ostéopathe efficace ne peut être qu’un ostéopathe exclusif, qui consacre au moins 45 minutes à chaque consultation et qui accepte un nombre limité de patients par jour.

 

 

L’Ostéopathie selon l’OMS

Il existe principalement dans le Monde 3 sortes de Médecine référencées par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) :

  • La médecine allopathique (utilisant les médicaments).

  • La médecine homéopathique (utilisant des produits minéraux et végétaux).

  • La médecine ostéopathique (utilisant des traitements uniquement manuels).

 

« L’ostéopathie (également appelée médecine ostéopathique) se fonde sur le contact manuel pour tout diagnostic et tout traitement. Elle respecte la relation qui existe entre le corps, la pensée et l’esprit sains et malades. Elle accorde une importance considérable à l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps et à la tendance intrinsèque du corps à l’autoguérison. »

Principes directeurs pour la formation en médecine traditionnelle, complémentaire et alternative : principes directeurs pour la formation en ostéopathie. Organisation mondiale de la Santé 2010. ISBN 978 92 4 159966 5. (Classification NLM : WB 940)

 

 

L’Ostéopathie selon l’INSERM

« L’ostéopathie se définit par une pratique exclusivement manuelle dont le but est de pallier aux dysfonctionnements de mobilité des tissus du corps humain. Pour la réalisation de l’acte, l’ostéopathe recherche le dysfonctionnement de mobilité tissulaire par un diagnostic ostéopathique dit «spécifique» qui se définit comme une recherche de la lésion fonctionnelle tissulaire. La lésion fonctionnelle tissulaire ou « dysfonction ostéopathique » au sens large est caractérisée par une modification de mobilité des tissus où qu'elle soit, et réversible par une manipulation appropriée. Le diagnostic ostéopathique spécifique établit un lien entre l’anatomie de la structure à mobilité perturbée, la physiopathologie de la fonction perturbée et l’expression du trouble fonctionnel. »

Carole Barry, Bruno Falissard. Evaluation de l’efficacité de la pratique de l’ostéopathie. Inserm U669. 04/2012

 

Etre ostéopathe, ce n’est pas faire de la médecine allopathique mais s’intégrer dans un système de soins et apporter une pierre différente a l’édifice « état de santé » du patient. 

L'ostéopathie s’intègre dans un cadre thérapeutique de soins des patients.

En France, l’ostéopathe n'est pas considéré comme un praticien de santé, néanmoins sans ce titre, il s’intègre dans un cadre thérapeutique défini par des compétences spécifiques (propre à sa pratique et à sa formation) qui peuvent être différentes de celles des autres praticiens de santé.

 

 

L’état de santé

Selon l’OMS, La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.

Préambule à la Constitution de l'Organisation mondiale de la Santé, tel qu'adopté par la Conférence internationale sur la Santé, New York, 19-22 juin 1946 ; signé le 22 juillet 1946 par les représentants de 61 Etats. (Actes officiels de l'Organisation mondiale de la Santé, n°. 2, p. 100) et entré en vigueur le 7 avril 1948.

 

La définition n'a pas été modifiée depuis 1946.

« Physique, mental et social » ce qui veut dire que l’ostéopathe, comme les autres professionnels de santé (psychologues, médecins, travailleurs sociaux, etc) doivent collaborer, à compétences différentes à un projet thérapeutique qui est de retrouver cet état de complet bien être.

 

 

L'ostéopathie repose sur trois concepts originaux:

  • La main, outil d'analyse et de soins,
  • la prise en compte de la globalité de l'individu,
  • le principe d'équilibre tissulaire

Elle nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain et des interactions entre chacun de ses systèmes.

Elle prévient et soigne de nombreux troubles fonctionnels à tout âge de la vie.

Elle aide chacun à gérer, de manière responsable et autonome, son "capital vie" pour un mieux être au quotidien.

L'originalité de l'ostéopathie

Elle est de proposer une thérapie à l'efficacité durable en soignant non pas l'effet, le symptôme mais sa cause.

Pour poser son diagnostic et soigner son patient, il utilise une gamme d'outils thérapeutiques spécifiques allant de la manipulation aux techniques viscérales et crâniennes.

(source: Ostéopathe de France)

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Osteo2ls

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.